Coordonnateur d’action en EEDD (DEJEPS)

Pas de session prévue pour l’année 2017 -2018

 

Formation DEJEPS « Coordonnateur d’action en Éducation
à l’Environnement vers un Développement Durable (EEDD) »

Formation diplômante, homologué au niveau III (bac +2)

 

DEJEPS

Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport
Spécialité : « Animation socio-éducative ou culturelle »
Mention « Développement de projets, territoires et réseaux »

Il est accessible à la VAE (validation des Acquis par l’Expérience)

 

Objectifs

Cette formation permet aux stagiaires d’acquérir des compétences pour coordonner, concevoir et animer des actions en éducation à l’environnement vers un développement durable en lien avec le territoire. Elle prépare également les stagiaires à intervenir dans le champ de la formation.

 

Débouchés

 

Responsabilités et activités professionnelles

Le DEJEPS forme des professionnels aux métiers de responsabilité de l’animation qui exercent leurs missions avec une autonomie importante. Ils sont à la fois capables de concevoir et de coordonner des projets d’actions éducatives en lien avec les territoires et d’intervenir auprès de tous les publics. Dans le cadre de leurs activités, les détenteurs d’un DEJEPS peuvent être amenés à coordonner une équipe de bénévoles, de professionnels, à assurer la responsabilité d’un secteur d’animation.

 

Emplois visés à la sortie de formation :

  • Animateur spécialisé en EEDD,
  • coordonnateur d’actions éducatives,
  • responsable pédagogique,
  • responsable de secteur Jeunesse,
  • animateur de réseau,…

 

Évolution professionnelle à moyen et long terme :

  • Responsable de secteur ou de structure,
  • responsable de formations professionnelles.

Employeurs :

Les détenteurs du DEJEPS travaillent essentiellement dans :

  • des structures spécialisées en éducation à la nature et à l’environnement : Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE), Maison de la nature, Centre d’initiation à la nature, réseaux d’éducation à l’environnement départementaux et régionaux (GRAINE), fédérations,…
  • des structures d’éducation populaire développant des actions EEDD,
  • des structures de gestion et de protection d’espaces naturels (réserve naturelle, conservatoire d’espaces naturels, syndicat mixte, parc naturel régional),
  • des secteurs Jeunesse des collectivités (communauté de communes, communauté d’agglomération, communes,…).

Quelques-uns développent une activité indépendante.

 

La formation repose sur un principe d’alternance :

  • entre des périodes en centre de formation et des périodes en structure professionnelle,
  • des apprentissages théoriques et des expérimentations sur le terrain,
  • des temps de formation collectifs et des temps de travail individuel.

La formation en centre s’articule en plusieurs modules complémentaires (voir programme).

 

Méthodes pédagogiques

  • Cette formation professionnelle se base sur des méthodes pédagogiques actives et participatives. Les apports théoriques sont complétés par des mises en situation pratiques, des temps d’analyse et des échanges d’expériences entre les participants.
  • Le responsable de formation assure le suivi individualisé de chaque stagiaire dans la perspective de son projet professionnel.

 

Durée et lieux

D’octobre à juin

  • En centre de formation : 700 heures
  • En structure d’alternance : 500 heures minimum.

Remarque : Des allègements sont possibles en prenant en compte certains parcours : équivalence avec d’autres diplômes et/ou validation des acquis par l’expérience (VAE).

Le centre de formation est basé à Sellières à proximité du CPIE Bresse du Jura. Plusieurs temps de formation sont également organisés dans d’autres structures spécialisées en région Franche-Comté et dans les régions voisines.

 

Formateurs

  • Professionnels de l’éducation à la nature et à l’environnement vers un développement durable
  • Intervenants spécialisés

 

Coût

—- € au titre de la formation professionnelle.

Possibilité de bénéficier des aides à la formation continue (congés individuels de formation, allocation d’aide au retour à l’emploi, contrat de qualification, etc.). Nous vous accompagnons pour monter votre dossier de formation.

Selon le statut du participant et les aides à la formation dont il bénéficie un coût à titre individuel (environ 3000 €) peut être étudié par la commission des admissions.

 

Sélection

Candidat :

  • Avoir plus de 18 ans.
  • Statut : salarié, indépendant, demandeur d’emploi, étudiant,…
  • Toute personne dont le projet professionnel correspond au contenu de la formation

 

Niveau requis :

  • Soit être titulaire d’un diplôme de niveau IV du champ de l’animation enregistré au RNCP* (ex. : BPJEPS).
  • Soit être titulaire d’un diplôme de niveau III enregistré au RNCP (ex. : BTS, DUT, Bac+2).
  • Soit attester d’un niveau de formation correspondant à un niveau IV et justifier d’une expérience d’animation de 6 mois.
  • Soit justifier de 24 mois d’activités professionnelles ou bénévoles correspondant à 1600 heures minimum.

*répertoire national des certifications professionnelles

 

Exigences préalables :

  • Avoir une bonne culture générale, notamment en environnement et une maîtrise correcte du français.
  • Avoir la volonté de développer et de coordonner des actions socio-éducatives dans le champ de l’éducation à l’environnement pour un développement durable, en lien avec le patrimoine naturel et humain des territoires ruraux ou urbains.
  • Être titulaire de l’AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours) ou PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1).
  • Pour les moins de 25 ans, posséder l’attestation de participation à la journée d’appel de préparation à la défense.
  • Présenter un projet professionnel en lien avec la formation

 

Sélection :

  • Étude des dossiers de chaque candidat : lettre de motivation faisant état du projet professionnel, Curriculum Vitae.
  • Entretien de motivation avec le responsable de formation et un formateur.

 

Vous pouvez vous pré-inscrire en ligne ici dès à présent, ou télécharger le dossier d’inscription à nous retourner au plus vite, depuis la rubrique télécharger.

 

Notre DEJEPS est divisé en deux grands modules :

 

  • MODULE 1

    – ce module transversal regroupe les UC (Unités Capitalisables) 1 et 2, dites UC « générales », communes à tous les DEJEPS. Les attendus correspondent à la capacité à concevoir un projet d’actions et de coordonner sa mise en œuvre, attendus précisés pour chaque UC de la façon suivante :

 

UC1 – Être capable de concevoir un projet d’actions

         Aperçu des contenus :

  • Histoire et valeurs de l’éducation populaire
  • Histoire et valeurs de l’éducation environnementale – EE, ERE, EEDD, EDD …
  • Lecture et diagnostic d’un territoire dans ses dimensions politiques, géographiques, démographiques, administratives …
  • Développement soutenable et développement durable : concepts, enjeux
  • Les territoires et le développement durable
  • Les dispositifs locaux, l’organisation territoriale, les politiques publiques locales
  • Les publics, leur environnement social, éducatif, culturel
  • Les différents contextes d’intervention (quartiers, maisons de retraites, tourisme, sport, loisirs, périscolaire.…)
  • Les partenariats, les financements, les dispositifs européens
  • La méthodologie de projet : objectifs, étapes, planification des tâches, budget, moyens
  • L’évaluation d’un projet …

 

UC2 – Être capable de coordonner la mise en œuvre d’un projet d’actions

         Aperçu des contenus :

  • Le travail en équipe, les techniques managériales, les méthodes participatives, la conduite et l’animation de réunions
  • Les procédures et l’organisation du travail
  • La communication interne, la communication externe
  • La gestion logistique, matérielle et humaine dans un projet d’actions : répartition des tâches et délégation – utilisation des espaces et du matériel
  • La dimension comptable et financière de l’action : contrôle, pilotage et suivi budgétaire
  • Faire l’évaluation d’un projet – établir un bilan, rendre compte de l’action
  • Les démarches qualité …

 

  • MODULE 2

    – ce module regroupe l’UC 3 (dite UC « de spécialité ») et l’UC 4 (dite UC « de mention »). Les attendus reposent sur la capacité à conduire des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative et la capacité à animer en sécurité dans le champ de l’activité – capacités précisées pour chaque UC de la façon suivante :

 

UC3 – EC de conduire des démarches pédagogiques dans une perspective éducative

         Aperçu des contenus :

  • L’histoire des courants pédagogiques
  • Les démarches éducatives, l’expérimentation pédagogique
  • La pédagogie de projet
  • L’animation socioculturelle et socio-éducative : histoire, pratiques, structures et mouvements
  • Les approches pédagogiques de l’éducation environnementale
  • Les outils spécifiques de l’éducation environnementale
  • La dynamique de groupe
  • La conduite d’actions de formation …

 

UC4 – EC d’animer en sécurité dans le champ d’activité

         Aperçu des contenus :

  • La réglementation générale relative à l’organisation des activités d’animation socio-éducative et socioculturelle
  • Connaissance générale de la réglementation relative aux activités de découverte des milieux naturels et urbains et aux activités physiques de pleine nature
  • La réglementation de l’accès aux milieux naturels et urbains
  • L’organisation et la réglementation des sorties en extérieur
  • L’intégration des techniques et approches de l’éducation environnementale dans les activités socio-éducatives et socioculturelles
  • La prise en compte de la spécificité des publics pour l’organisation d’activités socio-éducatives et socioculturelles en relation avec l’environnement
  • La maîtrise des comportements et des gestes à réaliser en cas d’incident ou d’accident.
  • La prévention des comportements à risque …

Remarque : les unités capitalisables (UC) restent acquises 4 ans après leur validation

Avec le soutien de :

 

CARRE COULEUR      Europe1_1_web