• Plus qu'un petit mois pour envoyez vos plus jolies photos pour le concours amateurs « Etangs de la Bresse jurassienne » !

Concours Prairies

Concours général agricole des pratiques agro-écologiques en Bresse

 

 

La présentation du concours en vidéo !

 

Et ici, un podcast de la radio « Prairies », qui donne un aperçu du diagnostic prairial

 

Les agriculteurs inscrits au concours proposent une pâture évaluée par un jury de 6 experts : botaniste, agronome, apiculteur, écologue et contrôleur laitier qui notent les propriétés agro-écologiques de la parcelle.

Ce jury d’experts, ainsi que des observateurs (botaniste, agronome, apiculteur, écologue, élu), donnent leur avis sur les parcelles de fauche proposées en prenant en compte non seulement la diversité de la flore présente (d’où l’ancienne dénomination de concours « prairies fleuries ») mais également sur les pratiques agronomiques mises en place, les propriétés agro-écologiques de la parcelle, et donc la relation avec la biodiversité environnante (présence d’espèces mellifères par exemple).

Le nom du gagnant est dévoilé à la foire de la mi-septembre à Bletterans.

 

Partenaires techniques et financiers :

  • Chambre d’Agriculture du Jura
  • EVA Jura
  • Communauté de Communes Bresse Haute Seille
  • CIGC
  • Jura Nature Environnement
  • Conservatoire Botanique National de Franche-Comté – Observatoire Régional des Invertébrés
  • Natura 2000
  • Julien Fournelle, apiculteur

 

Le petit plus :

Un aperçu d’un des épisodes de la série de podcasts « Prairies », qui parle du diagnostic prairial ! (enregistrement réalisé en 2022).

 

 

 

Exposition Prairies fleuries

Afin de valoriser les prairies naturelles et le travail des agriculteurs de la Bresse jurassienne, le concours des prairies fleuries est organisé depuis 2017 sur ce territoire.

Cet événement a été suivi par un photographe professionnel, M. Bidault dont le travail est en partie présenté dans une exposition inaugurée le Samedi 6 octobre 2018 au Comice agricole Bresse Revermont (lycée agricole de Montmorot).

Composée de 20 tirages photo (60*40) et de 1 kakémono, elle est désormais disponible en prêt !

 


© Vincent Bidault