• Certificat Complémentaire Direction d'Accueil Collectif de Mineurs : les inscriptions sont ouvertes pour la session 2022 !!
Nos jardins à la loupe
Nos jardins à la loupe

Le dispositif « Nos jardins à la loupe » invite chacun à :

  • OBSERVER nos jardins et découvrir leurs habitants
  • APPRENDRE quelle est l’importance de la biodiversité,
  • RÉFLÉCHIR aux comportements que nous pouvons adopter pour favoriser la vie dans nos jardins
  • AGIR pour améliorer la qualité de la biodiversité ordinaire

L’inventaire de la faune commune des jardins de Franche-Comté est au cœur de ce projet.

Cet inventaire se déroule selon une démarche de scientifique, invitant chaque citoyen Franc-Comtois à participer à l’observation et au recensement de la faune commune des jardins, parcs, parterres de fleurs, jardinières situés chez soi ou à proximité de chez soi ou de son lieu de travail.

 

Mais nos jardins à la loupe ce n’est pas que ça !

Différents évènements et animations sont proposés pour découvrir les secrets de la biodiversité.
C’est l’occasion de diffuser conseils et idées pour faire de ces espaces de véritables refuges pour la nature.
Les données récoltées tout au long de cette opération seront accessibles sur le site internet nos jardins à la loupe. Elles aideront les scientifiques à mieux connaître la faune ordinaire de notre région.

 

Pour participer à ce grand inventaire régional, nous vous invitons chaque année, à observer de nouvelles espèces animales.

  • En 2012 : les papillons
  • En 2013 : les papillons et les oiseaux aux mangeoires
  • En 2014 / 2015 : les papillons, les oiseaux aux mangeoires et les p’tites bêtes (escargots et insectes)

Souci

Les données récoltées tout au long de cette opération seront accessibles sur le site internet nos jardins à la loupe. Elles aideront les scientifiques à mieux connaître la faune ordinaire de notre région.
Ces données, alimenteront les recherches menées par le Muséum national d’Histoire naturelle, qui mène actuellement cette opération à l’échelle nationale.

Rendez-vous sur le site pour participer à cet observatoire géant, trouver des informations et des conseils pour améliorer la biodiversité de vos jardins, et rester informés des manifestations proposées.

Toutes les observations sont utiles, et nous comptons sur vous !

 

Nature de femmes : portraits

aurélieflorianneval

Nous vous présentons trois parcours professionnels de jeunes femmes qui mettent leurs compétences au service de l’éducation à l’environnement…

L’article 3 du Traité d’Amsterdam stipule que «  dans toutes ses activités, l’Union Européenne devra avoir pour objectif d’éliminer les inégalités et promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes ». C’est dans cette intention, que nous vous proposons le portrait de 3 femmes salariées du CPIE Bresse du Jura ayant participé au projet « Nos jardins à la Loupe », soutenu par l’Union Européenne avec le FEDER.

Découvrez leur formation, leur métier, leur passion en cliquant sur leur nom :

Aurélie BEYSSAC, éducatrice à l’environnement

Valérie BOURGOIN, responsable du pôle d’accompagnement des territoires

Floriane KARAS, chef de projet en éducation à l’environnement

 

Europe FEDER

L’Europe s’engage pour l’environnement. En voici quelques exemples :

  • Protéger et améliorer la planète : L’Union européenne applique des normes environnementales parmi les plus strictes. Aujourd’hui, les priorités sont : la protection des espèces et des habitats menacés et l’utilisation plus efficace des ressources naturelles. Ces objectifs contribuent également à la croissance économique, car ils stimulent l’innovation et l’esprit d’entreprise.
  • Biodiversité : L’Union européenne a élaboré une stratégie pour mettre un terme au déclin des espèces et des habitats menacés d’ici à 2020. Le pilier de cette stratégie est le réseau Natura 2000, qui se compose de 26 000 sites protégés couvrant près de 20 % du territoire de l’Union.
  • Utiliser efficacement les ressources : L’Europe apporte une contribution essentielle dans le domaine de l’éducation, de la recherche et du financement. Elle propose à la fois des plans à long terme et des changements progressifs, tels que la promotion de produits écologiques ou l’indication de l’efficacité énergétique sur les appareils ménagers.
  • Financer une Union Européenne plus verte : L’UE soutient les projets environnementaux et de conservation, au moyen de fond tel que le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional), permettant un soutien financier complémentaire de l’Europe dans les pays de l’Union Européenne si le projet est retenu.

Ce projet « Nos jardins à la loupe » fait l’objet d’une demande de soutien de l’Europe par le fond FEDER pour un « soutien aux projets territoriaux de développement durable ».

Pour plus de renseignement sur l’Europe