• Vous souhaitez entrer en formation du BPJEPS "Animateur en éducation à l'environnement" pour la rentrée de septembre 2022. Inscrivez-vous vite pour les tests de sélection les 13 mai et 8 juillet 2022 !!

Animation agricole

L’animation agricole occupe une grande part de l’activité de l’animateur Natura 2000 du site de la Bresse Jurassienne. La préservation des prairies, et des espèces associées (faune comme flore) est une des préoccupations majeure actuellement, de même que la mise en avant des productions agricoles du territoire produites en respectant l’environnement local. De ce fait, des mesures agricoles environnementales et climatiques (MAEC) sont proposées sur le site Natura 2000 depuis 2015.

 

[Carte du bilan à venir]

 

Les mesures proposées pour le dernier programme étaient principalement axées sur : le retard de fauche, l’absence de fertilisation des parcelles, l’entretien des haies, le retour de cultures en prairies, le pâturage extensif avec limitation du nombre d’animaux.

Ces engagements avaient comme objectif de favoriser le retour d’une flore plus diversifiée et correspondant mieux aux prairies naturelles de Bresse (avec des espèces à floraison précoces, suivies par des floraisons plus tardives par exemple), permettant également le retour ou la préservation d’insectes associés (Damier de la Succise entre autres). L’autre objectif est de permettre aux espèces nicheuses au sol de pouvoir se reproduire sans dérangement, et en limitant les impacts irréversibles sur les nids et les œufs (Tarier des prés, Courlis cendré…).

Enfin, en modifiant et en adaptant les pratiques de gestion, on habitue les milieux aux changements climatiques. Plus la prairie sera diversifiée, plus la flore présente pourra supporter des sécheresses ou des mois de pluie, puisqu’il y aura forcément des espèces adaptées qui se seront développées. Il faut laisser un peu de temps au milieu, mais l’adaptation de la flore est plus rapide que celle des espèces !

 

Pour consolider ces mesures basées sur le volontariat, qui ne sont pas souscrites par l’ensemble des agriculteurs, des visites sur le terrain sont réalisées par l’animatrice en période de reproduction pour repérer les zones de nidification, prévenir l’exploitant de la présence de nids, et prendre les précautions nécessaires pour éviter leur destruction (piquetage des nids). D’autres organismes comme la LPO ou de l’OFB réalisent le même type de prospection pour couvrir un maximum de territoire.