Les forêt et étangs

Les forêts et les étangs occupent une grande place dans le territoire du site Natura 2000 Bresse Jurassienne. Pour protéger au mieux les habitats associés à ces milieux, ainsi que les espèces faune et flore présentes, ou de passage, des contrats peuvent être passés via Natura 2000.

 

Ces contrats sont de deux types :
  • les contrats forestiers
  • les contrats ni agricoles ni forestiers (ou contrats Ni-Ni)

 

Les contrats Ni Ni

Ce sont le plus souvent réalisés sur les étangs du site. Ainsi, une relation avec les pisciculteurs professionnels du territoire est effective, pour protéger au mieux les plans d’eau et la biodiversité associée. Une bonne gestion des étangs est indispensable si nous souhaitons préserver la faune, la flore et les habitats.

Des actions viennent également en complément des contrats. Un groupe de travail sur les étangs de Bresse Jurassienne, regroupant des acteurs locaux (Fédération Départementale de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques, Piscicultrice, Élus, Comité Départemental sur les Zones Humides, DDT, OFB, CEN…) a été constitué pour faire émerger des idées pour la création d’un guide de bonne gestion des étangs, à destination des propriétaires particuliers de plan d’eau.

 

Les contrats forestiers

Ils sont mis en place pour protéger une zone dans le but d’aider la faune ou la flore en place et de préserver les habitats. Sur le site de la Bresse Jurassienne, l’ONF est souvent force de proposition pour les contrats forestiers lorsqu’ils réalisent la révision des plans d’aménagements communaux.

Ensuite, une discussion avec les communes amènent la création de contrats, le plus souvent des îlots de sénescence des bois. Ces îlots sont des zones où aucune intervention ne sera faite sur les arbres pendant 30 ans. De cette manière, l’évolution naturelle suivra son cours, et les espèces bénéficient d’une quiétude très importante pour leur installation (notamment les pics qui apprécient les vieux bois, ou encore le grand capricorne).

 

Les secteurs où les contrats sont placés ne sont pas choisis au hasard !

 

Souvent, ils sont proches d’étangs, pour que les espèces affiliées aux deux milieux puissent y trouver leur compte, ils comportent des vieux bois, éventuellement quelques arbres morts, et si possible, un petit plus (un ruisseau à proximité, des espèces rares qui y ont été retrouvées comme le sonneur à ventre jaune).